Qui sommes-nous ?

24 septembre 2021

Le Collectif « Changer de cap » s’est créé en janvier 2019 pour favoriser la convergence entre entre les revendications sociales et écologiques, la défense du service public, la recherche d’une démocratie réelle, qui toutes convergent sur une même nécessité de changer le système. La crise sanitaire et économique qui s’est déclenchée depuis février 2020 renforce cette nécessité.

Il constitue aujourd’hui une plate-forme d’appui  aux collectifs citoyens locaux et de mise en réseau, en  mutualisant les  actions porteuses d’alternatives, les informations et les réflexions. 110 personnes en sont membres, citoyen-ne-s, gilets jaunes, militants écologistes, défenseurs des services publics, militants de partis, et de syndicats ou d’associations, de mouvements citoyens (ATTAC, AITEC, Convergence des Services publics, Stop Précarité, Collectif des Associations Citoyennes,…). Il repose principalement sur un réseau de 50 correspondants ou contacts participant à des collectifs citoyens locaux ou des actions collectives. La Lettre d’information est diffusée à 12 000 personnes et le site est consulté par 10 000 personnes.

Objectifs

Le collectif poursuit 3 objectifs :

constituer une plate-forme de mutualisation et d’appui aux actions porteuses d’alternatives, d’auto-organisation et d’éducation populaire ;

favoriser le développement de collectifs citoyens, d’équipes, de groupes d’entraide et de réflexion qui conduisent à l’émergence d’un monde vivable et solidaire.

participer à la convergence des actions pour la reconstruction écologique, la justice sociale et le renouvellement de la démocratie qui se situent dans cette même perspective de changement de système.

Organisation

Le collectif a un caractère informel. Il n’a pas d’équipe permanente ni de locaux. Il a cependant besoin d’un minimum de moyens.

Une association support a été créée en novembre 2019 par 11 membres fondateurs afin de recueillir les dons pour assurer les frais de fonctionnement et définir les priorités de l’action.  Peut être membre de l’association toute personne physique ou morale qui en fait la demande et souscrit à la charte de principes, après accord de leur candidature. Son bureau est composé de Didier Minot, Patrick Gouge, Laurent Klajnbaum et Colette Spire.

La communication repose sur une lettre d’information envoyée tous les mois à 13 000 contacts et un site www.changerdecap.net.

Le collectif est animé par une équipe d’animation qui se réunit tous les 15 jours sur Zoom. Elle est constituée par consensus, sur la base d’une confiance partagée Il s’agit de personnes partageant les objectifs politiques du collectif et disposant d’une disponibilité suffisante pour prendre en charge les tâches d’animation nécessaires.

Chantiers actuels en 2021

Séminaire du collectif à Mulhouse (29 au 31 octobre)

Le séminaire est préparé par l’ensemble des participants. Il est possible de participer à l’organisation matérielle et aux contacts avec les participants. Les ateliers ont préparé en amont par les inscrits.

  • Que faire face à la catastrophe écologique ?
  • Précarité, accès de tous aux droits et à la dignité
  • La santé publique : un Commun et non un marché
  • Agriculture, l’alimentation et sécurité alimentaire
  • Démocratie et participation citoyenne
  • Mutualiser nos actions porteuses d’alternatives et leur donner perspective
  • Développer des groupes d’entraide, de résistance et d’éducation citoyenne
  • Faut-il se résigner à être en dehors des institutions ? Quelle organisation pour déboucher politiquement 

Recueil des expériences porteuses d’alternatives, pistes d’action pour agir

Faire des résumés sur les expériences nouvelles pour le site, actualiser les exemples anciens, expliciter leur sens politique et humain, intégrer davantage d’actions d’autres pays, renforcer les secteurs les plus faibles. Il est prévu de faire des petites vidéos sur certaines expériences.

Nous avons le projet d’organiser des rencontres entre porteurs de projets similaires, comme cela a été fait pour mettre en lien des expériences d’auto organisation de précaires et chômeurs. Il manque des petites équipes pour les prendre en charge.

Mettre en place un répertoire de méthodes à partir des expériences recensées et de méthodes d’animation déjà collectées. On dispose d’un répertoire qu’il y a besoin d’actualiser, de compléter et de mettre en forme.

Contacts et liens avec les correspondants

Une équipe de 8 personnes s’est mise en place pour assurer les liens avec les 50 correspondants et répondre aux messages arrivant sur le site. L’objectif est d’écouter pour connaître l’état des mobilisations, les actions menées, les attentes, dire ce que fait le collectif et voir ce qu’il peut apporter.

Petits groupes de coopération, de résistance et d’entraide

Une équipe devrait se mettre en place lors du séminaire pour favoriser le développement de petits groupes de coopération, de résistance et d’entraide (voir ici la méthode)

Autres thèmes de réflexion et de mise en réseau

il est possible que certains des ateliers organisés au séminaire débouchent sur un  travail de réflexion et de mise en réseau, en particulier sur les thèmes suivants :

Agriculture, alimentation, sécurité alimentaire.  À partir de l’atelier  qui aura lieu lors du séminaire, il est envisagé de poursuivre un travail de mise en lien des expériences et éventuellement un forum, si le collectif apporte une valeur ajoutée par rapport aux nombreuses initiatives existantes

Éducation émancipatrice   Penser globalement une approche d’éducation émancipatrice pouvant s’inspirer des acquis de RECIT, des mouvements de pédagogie et du renouveau d’une l’éducation populaire reposant sur l’initiative des citoyens.en fonction des besoins, réalisable dans un contexte de pénurie des financements publics. Pas de groupe encore constitué faute d’une petite équipe d’animation, alors que de nombreux membres du collectif ont une expérience en matière d’éducation émancipatrice.

Mise en réseau des expériences d’auto-organisation dans les quartiers suite au Forum précarité de février 2021

Communication

Nous avons le projet de constituer des petits groupes de veille sur le site, la lettre, Facebook (2 ou 3 personnes pour chaque média apportant un regard extérieur en temps réel)

Relance de la page Facebook. Jusqu’au mois de mai 2021, la page Facebook du collectif publié des articles journaliers avec parfois 10 000 vues. Le site a été piraté et a disparu. Le projet est de relancer cette page.

Mise en place de nouveaux outils (Instagram et Twitter, liens avec les journalistes, des radios locales,…)

Equipe d’animation

Le Collectif « Changer de cap » est animé par un groupe d’animation de 12 personnes répartis dans  différentes régions. Il se réunit chaque semaine par Zoom, outil découvert pendant le confinement qui permet la participation active de membres des différentes régions.

Didier Minot, Viroflay (78), Collectif « Changer de cap », président de l’association

Colette Spire, Ivry (94), Collectif « Changer de cap », secrétaire de l’association

Patrick Gouge, Paris et Athènes, gilets jaunes Paris-20e, collectif Roosevelt, trésorier

Laurent Klajnbaum, gilet jaune Montreuil, vice-président

Jean-Claude Boual, Paris, Collectif des associations citoyennes et CELSIG

Roger Winterhalter, président de la Maison de la Citoyenneté Mondiale à Mulhouse 

Hocine Taferrant, coordinateur de la Maison de la Citoyenneté Mondiale

Laurent Kiem, Paris Xe, Bain-douches (solidarité)

Alexis Flabbée, étudiant

Thomas Dreyfus, coordinateur de l’INSEF (association intermédiaire) , Mulhouse

Évelyne Perrin, Champigny (94), Stop précarité

Claude Pourcher, Burnand (71), Gilets jaunes du Magny et GJ enseignement-recherche

Nadine Becret, directrice de La Cave à Musique à Tergnier (Aisne), 

Membres fondateurs

Les 11 membres fondateurs sont Didier Minot, Colette Spire, Patrick Gouge, Laurent Klanjbaum, Jean-Claude Boual,  Jean-François Martel,  Évelyne Perrin, Claude Pourcher, Gustave Massiah, Dolorès Meunier,Gilles Sabatier. 

La plupart participent à l’équipe d’animation. Tous sont là à titre individuel, même s’ils se rattachent à des organisations quand ils peuvent exprimer la sensibilité.

Pour participer ou nous faire part de votre action, vous pouvez nous envoyer un message sur contact@changer2cap.com  ou prendre contact  ici