Démocratie réelle et participation citoyenne
dans les territoires

Villes et industries d'HIER

Territoires urbains et désindustrialisés

Les exemples de Colombey-les-Belles, Kingersheim, Ungersheim et l'Après-M à Marseille

Découvrir les expériences

en campagne

Territoires ruraux

Changer de Cap vous emmène à Trémargat, Langouët, Soudorgues, Arvieu, Azen et Tordères.

Découvrir les expériences

participation citoyenne

Démocratie participative dans des territoires périurbains

Les expériences d'Allonnes, Monnières, Lanester, Vandoncourt et Saint-Geniès-Bellevue

Découvrir les expériences

environnement

Action territoriale et planification écologique

Des territoires inspirants : le Trièves en Isère, Loos-en-Gohelle dans le Pas-de-Calais, le mouvement Bizi! dans le Pays Basque, Mouans-Sartoux et sa politique alimentaire, la Biovallée en Drôme

Découvrir les expériences

L’EDITO

Le premier tour de l’élection présidentielle 2022 a montré la mobilisation des jeunes et des quartiers populaires, mais a aussi montré l’importance du vote en faveur de l’extrême droite au sein des territoires ruraux, périurbains ou désindustrialisés. Il traduit un sentiment d’absence d’avenir et d’abandon de territoires qui ont vu disparaître leurs maternités, leurs postes, leurs services publics.

C’est aussi le résultat de la politique irresponsable imposée les gouvernements successifs et notamment par François Hollande et la loi Notre, obligeant à la constitution de « grandes métropole compétitives » et de grandes intercommunalités de plus de 20 000 habitants, soumises à une logique financière et technocratique. On a ainsi laminé les dynamiques territoriales qui pouvaient exister dans la proximité.

Il est essentiel aujourd’hui de reconstruire des dynamiques de développement local écologique, solidaire et participatif au niveau de territoires de proximité, de bassins de vie, pour permettre au plus grand nombre de retrouver l’espoir, résister et construire. Cette reconstruction prendra du temps. Elle est complémentaire d’une politique d’ensemble de restauration du service public, de planification écologique et de réindustrialisation. Elle repose sur une écoute des besoins, des actions dans la durée pour y répondre et une mobilisation de toute la population.

Changer de Cap vous présente une vingtaine d’exemples de démocratie directe et de participation des citoyens dans la durée (sur 10 ans, 20 ans, 30 ans…), qui disent comment des collectifs locaux ont pu développer des logiques de projets partagés et agir ensemble au quotidien pour promouvoir l’écologie et la solidarité, construire une démocratie réelle.

Ces exemples, malgré leur diversité, montrent qu’il est possible de maintenir la mobilisation d’une partie importante de la population dans la durée sur de tels objectifs à travers une attitude d’écoute et une confiance réciproque, la co-construction des projets, une diversité d’outils participatifs (conseils participatifs, groupes projets, rencontres, etc.), la participation de tous aux moments clés, une information permanente, etc., sans oublier la fête et la fraternité.