Oasis et lieux de vie alternatifs

On voit se multiplier aujourd’hui des lieux de vie  alternatifs autour de d’un groupe d’amis ou de quelques familles. Des petites communautés se forment pour expérimenter des modes de vie autonomes et écologiquement responsables, pratiquer l’entraide et l’hospitalité, échanger et partager réflexions et expériences.

La crise sanitaire a fortement accéléré le désir de changement de vie de nombreux citadins et a fait prendre conscience aux populations rurales de la nécessité de devenir autonomes.

Nous rendons compte ici de quelques expériences, dans l’impossibilité de les restituer toutes. Dans ces lieux s’expérimentent des modes de vie autonomes et résilients qui seront peut-être ceux du futur.

 

Echovert, lieu de vie et de formation alternatif en Petite Camargue

Ce lieu de vie alternatif, Echovert, est situé à Vauvert (30) en « Petite Camargue ». Il s’est construit progressivement depuis 20 ans à partir des besoins naturels d’une famille s’élargissant en une communauté, dans une optique d’accueil, de partage et de pédagogie alternative.

Manger sain, se loger, accompagner les enfants sur les chemins de la vie, échanger et partager. L’accueil et la transmission de l’expérience sont des valeurs centrales. Echovert accueille des volontaires internationaux pour échanger et partager notre expérience. Les personnes de passage y trouvent le gîte et le couvert.

Voir ici la vidéo de présentation https://youtu.be/jBEz-oFjAUU?t=7

Une exploitation intensive sur deux hectares accueille une activité agricole d’élevage, un fournil, une maison éco-rénovée, une coopérative de produits bio et locaux auto-géré, une salle de classe en pédagogie alternative et différentes activités.

Voir le site

30600 VAUVERT, N° 447, 2021

Oasis de Seremdip (Drôme)

(en cours de rédaction)

Ecovillage à Tournon d’Agenais

(en cours de rédaction)