1.1. Plan d’urgence pour les précaires, puis du travail pour toutes et pour tous

Restaurer la justice sociale et fiscale, instaurer une égalité entre les femmes et les hommes, garantir l’emploi est indispensable pour que chacun accepte de participer « à la mesure de ses capacités contributives » à l’effort commun qui sera nécessaire pour changer de système.

À court terme, la crise économique se traduit par une explosion des situations de misère et de détresse. On voit réapparaître la faim dans de nombreux quartiers. La situation des chômeurs et précaires était déjà très dégradée avant la crise sanitaire. La crise économique entraînée par la pandémie fait exploser le nombre de personnes sans  ressources. Face à une telle situation, un Grenelle de la justice sociale serait nécessaire pour mieux répartir la richesse produite et parvenir à une justice sociale et fiscale indispensable.

Cette perspective est loin d’être assurée : le plan d’urgence pour porter secours à l’économie française s’élève à 110 milliards d’euros, destinés principalement à sauver les actionnaires, sans garantie de maintien de l’emploi ni de conversion écologique. Les aides aux familles les plus modestes ne représentent qu’un milliard d’euros, c’est-à-dire moins de 1 % du total, et beaucoup en sont exclus, et  l’aide à d’urgence à …39 millions d’euros pour l’aide alimentaire d’urgence, alors que la faim et le dénuement font leur réapparition (voir ici lettre N°14).

La nécessité d’une sécurité immédiate pour les précaires, les chômeurs et les sans-droits

Généralisation du plafonnement mensuel des frais bancaires à hauteur de 25 €

Mesures d’urgence du Collectif UNEDIC A Lire ici

Prolongation sur un an des droits ouverts à l’assurance-chômage pour tous les sans-emploi du fait de la crise sanitaire

Extension des aides aux indépendants, auto-entrepreneurs, travailleurs ubérisés

Commission santé, travail protection sociale d’ATTAC Revendications des Chômeurs et précaires A lire ici

Communiqué de la CLCV du 13 mai A lire ici

11 mesures d’urgence proposées par La France Insoumise A lire ici

Fournir aux associations de solidarité et aux collectivités les moyens indispensables pour faire face aux situations de détresse

 

Appel commun. « Plus jamais çà » A lire ici

A Talence, un collectif porte secours à 1600 étudiants en difficulté, dont certains n’ont pas mangé depuis plusieurs jours A lire et voir ici

Julia Druelle « Les migrants de Calais abandonnés face au coronavirus », À lire ici

Justice sociale : ouverture d réduction du temps de travail

Revaloriser massivement  les salaires, et non des primes, par une augmentation uniforme égale de 200 € pour toutes et tous, pas de salaire en dessous de 1700 € nets, le dégel et la hausse du point d’indice de la fonction publique.

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

 

 

Revalorisation des métiers nécessaires à la vie du pays (éducation, santé, nettoyage déchets, services à la personne, police, pompiers, etc.), exercés majoritairement par des femmes, et s’orienter vers une réduction drastique du temps de travail

Revaloriser les carrières à prédominance féminine Voir ici la tribune du Monde

 

 

Indemnisation décente de toutes les formes de chômage et précarité par la création immédiate d’un revenu garanti inconditionnel à hauteur du Smic, et création d’un Fonds social d’urgence de 10 milliards

Revendications des Chômeurs et précaires ATTAC A lire ici

Réduction du temps de travail en instaurant la semaine de 32 heures, sans perte de salaire ni flexibilisation, afin de partager le travail et de résorber le chômage notamment des jeunes

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

 

 

Transformation en CDI des CDD et vacations à répétition et plan de titularisation des contractuels du secteur public

L’initiative commune. Appel de 150 élus et militants A lire ici p.2

 

Doter de droits sociaux individuels complets et d’une capacité réelle de négociation collective tous les travailleurs et travailleuses, indépendants, artisans et commerçants, professionnels des plates-formes, salariés en CDD, intermittents ou intérimaires.

 

Augmentation de tous les minima sociaux (RSA, ASS, AAH, AER, ASPA) à hauteur de 1000 euros pour une personne seule (seuil de pauvreté) et extension du RSA aux jeunes de moins de 25 ans.

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

 

Restauration du droit du travail, abolition des lois d’exception et de la loi El Khomri, remise en place des comités d’hygiène et de sécurité, définition de nouveaux droits, et abolition définitive des réformes des retraites et de l’assurance-chômage

NB. Nous n’avons pas rouvert ici le dossier des propositions alternatives pour les retraites pour ne pas alourdir ce document déjà énorme

Voir notamment les propositions alternatives de Bernard Friot, du Diplo jan 2020, de Sud Energie (mais il y a en a bcp d’autres)

L’initiative commune. Appel de 150 élus et militants A lire ici

Collectif contre la casse de l’assurance chômage, voir ici

Interdiction de la distribution de dividendes dans les entreprises qui licencient, et interdiction des licenciements dans les entreprises font du profit par l’instauration d’un droit de veto des CSE sur les licenciements non justifiés par des difficultés économiques graves

Responsabilité du donneur d’ordre vis-à-vis de la sous-traitance qui lui est dépendante, notamment à travers les montages juridiques qui organisent les pertes comptables et l’insolvabilité

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

 

 

 

 

Idem

Droit au logement

Réquisition des logements vacants pour les sans-abri et les mal-logés, interdiction des expulsions jusqu’à fin 2020, moratoire sur les loyers, les factures impayées d’énergie, d’eau, de téléphone et Internet

Rétablissement intégral des aides au logement, moyens d’urgence pour les familles monoparentales

Moratoire sur les loyers et les traites, pour faire cesser les expulsions, avec apurement des dettes (un à 2 milliards d’euros) pour les centaines de milliers de locataires et accédant en difficulté

DAL. Des mesures exceptionnelles et de bon sens s’imposent pour gagner la guerre A lire ici .

Mesures d’urgence du Collectif UNEDIC A Lire ici

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

Rétablissement des APL supprimées en 2017 par le gouvernement

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

Réalisation de 250 000 HLM et isolation complète et performante de 500 000 passoires thermiques chaque année [L’initiative Commune parle de 2 millions de logements par an, chiffres à harmoniser]

34 mesures pour un plan de sortie de crise A lire ici

 

Une réponse

Les commentaires sont fermés.