4.4. Repenser la décentralisation et la déconcentration

La décentralisation entreprise dans les années 1980 n’a pas été menée à son terme, car le volet concernant la démocratie locale n’a jamais été mis en place. Ensuite, au fil des décennies, l’État central a progressivement soumis les collectivités à une tutelle financière et réglementaire sous la houlette de préfets aux missions ambiguës. Le cafouillage tragique sur les tests et les masques, qui s’est traduit par des centaines de morts, traduit le fiasco total de cette décentralisation inachevée.

Redonner des compétences, du pouvoir, de l’argent et des responsabilités aux collectivités locales

Revenir sur les lois régressives : Acte 2 de la décentralisation (Raffarin 2003), lois Notre et MATPAM (Hollande 2014 ert 2015)

Gaël Giraud La reconstruction écologique ouvre un monde de surabondance, A lire ici

Redonner aux administrations des différents ministères un pouvoir lié à leurs missions, reflet de besoins spécifiques de la société.

Didier Minot

Réformer en profondeur le corps préfectoral pour le faire dépendre du Premier ministre et non du ministère de l’intérieur, en distinguant l’étage de maintien de l’ordre et la coordination des administrations de l’État en région.

Remettre à plat les fusions de corps de l’Etat pour revenir sur celles qui sont totalement aberrantes (regroupement de la protection de l’environnement, des fraudes et des services vétérinaires dans des « directions départementales de la protection de la population » par exemple)

Didier Minot Analyses critiques et propositions à trouver

Une réponse

Les commentaires sont fermés.