Dons et échanges réciproques

L’idéologie dominante veut nous faire croire que tout s’achète et tout se vend, y compris l’intime. La classe dominante devient incapable de penser les relations sociales autrement qu’en termes de chiffres, d’indicateurs et de marchandises.

Cependant, les pratiques sociales restent majoritairement marquées par le désintéressement, le partage et le don. C’est ce qui permet à la société d’exister, aussi bien dans les relations de travail que dans les activités associatives, les rapports familiaux et l’amitié. Les échanges sont souvent une forme de partage, de dons et non de relations contractuelles

Le renforcement de cette logique nous permet de découvrir dans le partage d’autres raisons de vivre que l’accumulation, le consumérisme ou la lutte de tous contre tous. Ce changement, générateur de sobriété, est une des dimensions essentielles de la reconstruction écologique. Il est possible à chacun d’y participer à travers une multitude d’actions.

Les Gratiferia, pour susciter la sobriété recycler un maximum d’articles

Samedi 16 octobre 2021, s’est tenue au boulodrome de Pignans (Var) la 6ème gratiféria organisée par Jardin Soleil. Chacun était invité à déposer ses dons de 10 heures à 12 heures, la gratiféria s’est déroulée de 14 à 17 heures dans une grande convivialité avec buvette et  animations. Une gratiferia est un marché gratuit, non commercial, destiné à susciter la sobriété et à encourager la consommation responsable en ne prenant que ce dont on a besoin. Les objets proposés sont des objets en état de marche. Le mot d’ordre était « je donne ce que je n’utilise plus, je prends ce qui me plaît ». L’idée est de recycler un maximum d’articles. Certaines gratiferias sont couplés avec des réparations gratuites de vélos et d’objets, avec un repair café qui permet de réparer les objets au préalable. Des distributions de graines et de plans sont parfois organisées.

https://www.pignans.fr/16-oct-gratiferia-6e-edition/

N° 513 – 83790 PIGNANS – 2021

Créer un réseau d’échanges réciproques de savoirs

Un réseau d’échanges de savoirs repose sur la conviction que chacun a quelque chose à apprendre des autres, et que chacun peut apprendre des choses à d’autres. Sur ces principes se développement des échanges de dons gratuits, réciproques et conviviaux (sans comptabilité ni monnaie virtuelle) au sein de groupes de 20 à 100 personnes. Plusieurs centaines de groupes sont rassembles dans FORESCO, qui propose des méthodes, des échanges d’expériences et réflexions. Les échanges au sein d’un réseau montrent que la gratuité et le désintéressement sont des valeurs fortes de notre société, quoi qu’on dise. Le besoin de lien fraternel et de convivialité est aussi fort que le besoin d’apprendre ou de transmettre.

Voir le site  https://www.rers-asso.org/ 91000  EVRY

N°89 – 91000 – EVRY

Pour connaître un réseau d’échanges près de chez vous c’est ici 

 

La Coopérative des savoirs du Nivernais Morvan (58)

C’est une université populaire qui organise un réseau d’échanges réciproques de savoirs, des moments collectifs autour d’un film, d’un enduro de tricot, un printemps des poètes, un atelier d’harmonie, des ateliers hygiène informatique, une découverte des instruments de musique, etc.

Chacun est invité à proposer au moins une offre et une demande de savoirs.

Pendant le confinement, elle a mis en place une coopérative de crise pour poursuivre sa mission d’Education populaire et entretenir le lien avec tous celles et ceux qui ont envie de discuter, d’échanger des informations, de faire part de leurs questions ou de leurs ressentis face à cette situation inédite. Il s’agit de prendre du recul et de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Une galerie « Une photo par jour en temps de crise » où chacun échange des photos qu’il a prises

Pour en savoir plus voir ici

( 58 ) – N°340 – 2021

« L’ARBRE » , le S.E.L. de Villeneuve d’Ascq

C’est un lieu d’échanges et de convivialité :  Un groupe de personnes échangent des biens, des savoirs et/ou services (hébergement ponctuels, covoiturage), sans argent, mais avec une monnaie virtuelle ; le SEL est aussi une école de la démocratie participative , de la consommation responsable et de l’éducation populaire ; les SEL sont autogérés, les tâches sont réparties. Voir ici la charte de L’ARBRE, SEL de V.d’Ascq

Un cadre est nécessaire pour empêcher les abus, réguler les conflits et de prendre des décisions collectives. Des permanences se tiennent au centre social du centre-ville de Villeneuve-d’Ascq ,  ouvertes à toute personne qui souhaite avoir des renseignements ou participer à des échanges. Le règlement intérieur de L’ARBRE, SEL de V.d’Ascq

Pour en savoir plus cliquez ici

Paris 10e Échange de livres, de dons et de réflexion à la Maison du canal

Tout a commencé avec l’initiative de la Régie de quartier La Maison du Canal à Paris 10ème de mettre à la disposition des habitants des livres de seconde main afin d’éviter qu’ils ne terminent leur vie à la poubelle. Ce système de collecte et de don prenant de plus en plus d’importance, a été créée la Librairie Solidaire, où les ouvrages, après avoir été triés et classés, sont ensuite revendus à petits prix. Celle-ci est devenue ensuite un lieu d’initiative et d’animation qui fonctionne avec des bénévoles amoureux des livres et des personnes créatives dynamiques. Des partenariats se sont noués avec des écoles, des cafés, etc. sont organisées des cafés lecture, des éléments ponctuels autour de la lecture des livres : atelier, spectacles, etc. Par ex. le 1er juin 2016, la maison du canal équilibré solidaire était sur le parvis de la Gare de l’Est pour proposer un atelier de pillage book Art et des informations sur le cycle de vie du papier à l’occasion de la semaine européenne du développement durable. La Régie de quartier La Maison du Canal à Paris 10ème procède de la même manière à des opérations de collecte de toutes sortes d’objets. Les habitants peuvent déposer à un endroit clairement identifiable des vêtements, des chaussures, de la maroquinerie, des piles, des téléphones portables, des livres… Elle organise également diverses animations de sensibilisation au développement durable (apéros zéro déchet, trocs d’objets, ateliers créa’récup, atelier de cuisine anti-gaspillage.

N°211 ; 75010 ; Paris