Habitat solidaire et partagé 

Selon les Colibris, l’habitat autogéré, se veut à contre-courant de l’habitat classique :

  • il est composé d’espaces privés (habitations ou appartements autonomes) ainsi que d’espaces communs (jardins ou salles communes),
  • il prône l’épanouissement de la vie sociale sans affecter l’intimité de chaque individu,
  • il nécessite la volonté de vivre de manière collective,
  • il suppose que les habitants soient les gestionnaires et les acteurs et de leur mode de vie,
  • il intègre une construction qui respecte la santé des habitants et la préservation de l’environnement et,
  • il encourage une mixité sociale et générationnelle.

 

2020

Cohabitation conviviale pour des personnes retraitées

les Cocon3S (Cohabitation conviviale et solidaire dans de grandes habitations co-louées ou achetées pour les seniors trop seuls )sont des « groupes de vie » de 4 à 8 personnes retraitées, initialement seules ou en couples, qui se constituent par cooptation, et qui s’organisent pour cohabiter dans une grande habitation, soit co-louée, soit co-achetée, soit fournie par une collectivité ou un bailleur social, afin de partager les projets, les coûts, « le meilleur et le pire » en toute solidarité. Il s’agit de favoriser la cohabitation solidaire et partageuse de seniors trop seuls. L’association met en relation les personnes intéressées, dans toutes les régions. Elle organise à la demande, en Bretagne, des séminaires de préparation à la vie en groupe d’habitants qui permettent d’expérimenter une vie collective en maison pour 4 à 5 personnes ayant chacune leur chambre, et de travailler en groupes à partir d’outils. Ceux ci sont pour la plupart dans le livre : « Manuel de survie des seniors en colocation » aux éditions « Tournez la page ». Voir ici la page de COCON3S avec le dernier séminaire, en octobre 2019, et la bourse aux offres et demandes de cohabitation.

29870 LANDEDA ; n° 46; 2020

La maison des Babayagas, ou l’art de bien vieillir en citoyen-ne-s

Autogérée, la Maison des Babayagas est une maison de femmes âgées, autonomes, solidaires et citoyennes. La Maison accueille tout particulièrement les personnes âgées du quartier, femmes et hommes, qui, bien que souhaitant rester dans leur lieu de vie habituel, seront disponibles et désireront participer dans le même esprit à l’animation de la « Maison des Babayagas ». Les Babayagas créent du lien et du bien; oeuvre à la cohésion sociale du quartier. La vieillesse n’est pas forcément un naufrage. Solidaire : c’est dans la vie collective que nous nous aiderons à bien vieillir ensemble et à mourir. Citoyenne : loin de nous enfermer en ghetto, nous serons ouvertes sur la ville, actives autour de nous autant que nous le pourrons, articulant vie sociale et vie culturelle soutien scolaire, aide aux jeunes femmes, alphabétisation, transmission et échanges réciproques de savoirs et de traditions, initiation au S.E.L. etc. rencontres, concerts, cinéma, expositions, jours de réception conviviale interculturelle, intergénérationnelle et gastronomique. Voir ici le site 

93100 MONTREUIL ; n°95 ; 2019