Lutte contre l’illettrisme

Une Régie de territoire met en place une formation contre l’illettrisme reposant sur l’estime de soi et l’écoute

LibRT , la Régie de territoire  du Libournais (33)

Elle a mis en place une formation spécifique illettrisme – français langue étrangère, à la demande des salariés qui après avoir travaillé toute leur vie se retrouvaient à 50 ans sans savoir ni lire ni écrire. Cette action,  non prévue au départ parmi les activités de la régie de quartier qui apportait essentiellement des services, s’est mise en place parce que celle-ci est amenée à élargir progressivement son champ d’intervention en écoutant les besoins des habitants, dont des représentants sont présents au conseil d’administration et participent à la définition des projets.

La Régie organise  des ateliers sur place afin que tous ceux qui sont dans cette situation puissent apprendre à l’abri des sarcasmes. Pour pallier l’absence de connaissance de l’écrit leur sens de l’observation s’est accru, ils résolvent les exercices de manière différente des autres mais leurs progrès sont manifestes.

Alors qu’ils avaient été découragés par une première formation contre l’illettrisme qui ne comportait aucun accompagnement, ils acceptent une formation qualifiante dont la pratique est validée mais non l’écrit. Désireux d’avoir leur diplôme ils ont le courage de retourner en classe. L’envie d’obtenir une qualification  motive leur retour à la scolarité, c’est une étincelle qui les anime et les rend fiers d’eux.

Cette action ne fait plus partie des activités de LibRT en 2020

Voir l’article sur cette action

33500 LIBOURNE ; N°218 ; 2017

REGAIN lutte contre l’illettrisme et éducation populaire

Regain forme des formateurs bénévoles qui s’investissent dans une « pédagogie de la 2e chance » auprès d’adultes ou jeunes déscolarisés en difficulté face aux savoirs de base (lire, écrire, compter).

En effet, près de 10 % de la population française rencontre d’importantes difficultés pour maîtriser la lecture, comprendre un texte, produire un écrit, ou assurer les opérations mathématiques simples. Retrouver la maîtrise de ces savoirs fondamentaux leur ouvre une meilleure intégration sociale et économique, ainsi que la possibilité de progression individuelle nécessaire à plus d’autonomie. Les formateurs bénévoles réalisent un accompagnement individuel.

L’association propose aux formateurs bénévoles une formation de 50 heures axée sur la retransmission des savoirs de base, la connaissance et la compréhension des organisations sociales, économiques et politiques, les valeurs républicaines, etc. Les membres du réseau échangent régulièrement sur les pédagogies appliquées. 

Des journées thématiques d’éducation populaire sont organisées sur des sujets qui interrogent au sein des pratiques et des relations sociales.

www.regainidefr.wordpress.com

75019 PARIS, N°154, 2018

AARAO : des ateliers pour des travailleurs africains en foyer

Depuis 1998, l’association AARAO (alphabétisation et accompagnement des ressortissants d’Afrique de l’ouest) a pour objectif premier l’alphabétisation des résidents en foyer à Paris, sous forme de cours d’alphabétisation et de français langue étrangère, mais aussi leur émancipation par de nombreuses activités : des ateliers informatiques, de lecture, des sorties dans les musées parisiens, des expositions ou des festivals, des ateliers vidéo ou de lecture, une action théâtrale et d’expression artistique. Les activités proposées par l’association visent à développer l’autonomie de nos adhérents dans la vie quotidienne, en leur donnant les bases linguistiques indispensables.

Des ateliers informatiques sont assurés par des bénévoles, avec plusieurs sessions de 2 heures s’étalant sur l’année scolaire, par groupes de niveau. Ils s’effectuent à la Maison des réfugiés Bd Jourdan à Paris.

 

Voir le site

N°73 ; 75014 ; Paris ; 2021