3.5. Un aménagement du territoire équilibré, un urbanisme en archipel

Remettre en place une politique d’aménagement du territoire visant le développement équilibré des territoires, la reconstruction écologique, la justice sociale et la coopération entre les territoires.

En rupture avec une politique de compétitivité des territoires qui accentuent les inégalités et conduit à des métropoles entourées de déserts

Favoriser un urbanisme en archipel organisé en petits centres urbains denses permettant de faire des économies d’énergie, de rendre accessible le service et de limiter les déplacements, dans le cadre de plans d’urbanisme au niveau de l’aire urbaine organisant les services et les activités économiques. Ceci va de pair avec des transports urbains gratuits et cadencés et des ceintures maraîchères ou de polyculture élevage dans les hinterlands.

Gaël Giraud La reconstruction écologique ouvre un monde de surabondance, A lire ici

Voir ici l’exemple de Rennes

Carnets pratiques du SDRIF A voir ici

Mettre un terme/limiter la métropolisation, (en rupture avec les objectifs de la loi MATPAM, qui renforce les métropoles dans une optique de compétitivité internationale), organiser des agglomérations permettant des déplacements à vélo ou à pied ou en transports publics.

Dominique Bourg et alt. Propositions pour un retour sur Terre. A lire ici.

Donner aux acteurs des territoires les moyens d’organiser un développement équilibré des industries, des services, des emplois, de la vie culturelle sur des territoires plus autonomes, afin de permettre à chacun de « vivre et travailler au pays ».

Dé-spécialiser les territoires,

Redévelopper et réindustrialiser les villes moyennes

ATTAC, Une révolution sociale et  écologique pour construire le monde d’après. Lire ici

Favoriser le développement du commerce de proximité, geler les surcapacités commerciales et stopper l’expansion du e-commerce

34 mesures pour un Plan de sortie de crise A lire ici

Mettre en place des programmes de redéveloppement des activités et des territoires touchés par les reconversions industrielles, militaires ou énergétiques par une action de  longue durée

Il s’agit de construire un nouvel équilibre économique, social et démographique pour les territoires de reconversion, de protéger les salariés qui abandonnent leur emploi et permettre à certains de s’engager dans de nouvelles activités par une politique de formation professionnelle