Un Media citoyen, qu’est ce que c’est ?

On trouve beaucoup de formes différentes de production citoyenne de l’information, par exemple via des blogs,  récits en ligne, radios associatives  vidéos participatives, mais encore à la télévision, la radio, sur Internet. Beaucoup d’organisations et d’institutions facilitent la production de contenu médiatique par les particuliers. Les médias citoyens ont gagné en popularité grâce à la démocratisation des outils et systèmes technologiques qui facilitent la production et la distribution des informations. Depuis 2007, le succès des petits journalistes indépendants a commencé à se placer en véritable rival des médias classiques  en termes d’audience et de partage.

Action-CRItique-MEDias [Acrimed].

L’ association, veut remplir les fonctions d’un observatoire des médias . Elle s’est constituée, depuis sa création en 1996, comme une association-carrefour. Elle réunit des journalistes et salariés des médias, des chercheurs et universitaires, des acteurs du mouvement social et des « usagers » des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service d’une critique indépendante, radicale et intransigeante.

Voir le site

Paris – 2020

FAKIR , à Amiens et ailleurs 

Un journal dont la rédaction est à Amiens mais qui s’intéresse à la politique nationale. Il est dirigé par François Ruffin. On y trouve aussi des critiques d’essais sur l’actualité. Ses articles invitent aussi à « agir avec Fakir ». il paraît environ tous les 2 mois , diffusé par abonnement et dans un certain nombre de kiosques.

Voir le site

2020

Globules, journal de jeunes en Normandie

Créé en 1994, le « journal Globules » est une revue à destination des jeunes, éditée sur la région Haute- Normandie, qui propose à ses lecteurs d’être acteurs, en éditant textes et dessins, en emmenant en reportage des jeunes amateurs . Centrée au départ sur les questions de santé globale ((l’association porteuse s’appelle l’Ecrit santé) elle s’est élargie aux thématiques environnementales, sociales et de santé.

La production du journal (six numéros par an) s’appuie sur la participation d’un public d’amateurs qui ont entre 14 et 25 ans, et sur une information de proximité. Le journal est diffusé dans les collèges et lycées, universités et centres de formation et d’apprentissage, les maisons de jeunes, centres de loisirs, missions locales et PAIO, les associations de prévention. La diffusion et de 12 000 à 20 000 exemplaires, selon les projets et les besoins ou commandes de nos partenaires. Le journal s’appuie sur une dynamique positive qui se transmet depuis 1994 : plaisir de l’équipe, plaisir des bénévoles d’exister et d’éditer. Sa méthode participative en fait un outil d’expression et de valorisation pour les jeunes comme un support au débat et outil pédagogique pour les professionnels qui les encadrent.La production du journal s’appuie sur la participation d’un public d’amateurs qui ont entre 14 et 25 ans, et sur une information de proximité. Le journal est diffusé dans les collèges et lycées, universités et centres de formation et d’apprentissage, les maisons de jeunes, centres de loisirs, missions locales et PAIO, les associations de prévention. La diffusion et de 12 000 à 20 000 exemplaires, selon les projets et les besoins ou commandes de nos partenaires. Le journal s’appuie sur une dynamique positive : plaisir de l’équipe, plaisir des bénévoles d’exister et d’éditer. Sa méthode participative en fait un outil d’expression et de valorisation pour les jeunes comme un support au débat et outil pédagogique pour les professionnels qui les encadrent.

Voir le site

N°68 – 76000 – 2020