7.4. Des Communs mondiaux pour répondre aux enjeux climatiques et sociaux

Définir des Communs mondiaux

Puisque les risques majeurs sont globaux, l’entraide doit devenir mondiale. Santé, biodiversité, stabilité climatique, accès à l’eau, économie, recherche publique, éducation, logement, transports, culture, etc. ne doivent plus être considérés comme des propriétés privées mais comme des communs mondiaux. Les politiques doivent être coordonnées. Le partage porte aussi sur les moyens et les connaissances ; la coopération doit être la règle absolue.

À travers ce changement de perspective, il s’agit d’affirmer l’impérieuse nécessité de la mise en place d’un nouvel ordre économique mondial. Aujourd’hui, sous la pression des États-Unis même l’OMC, et l’Office des différend si s qui étaient son bras armé, sont remis en cause au nom du droit du plus fort. Dans un contexte d’affrontements entre la Chine et les États-Unis, le retour au droit du plus fort est extrêmement dangereux pour la paix, mais aussi pour les peuples qui n’ont plus d’autre choix que la dictature ou la soumission aux multinationales.  

Définir des Communs mondiaux capables de mettre en œuvre la solidarité, vitale entre les humains

A tous les niveaux du droit, remplacer la propriété par l’usage, l’intérêt particulier par l’utilité commune, la compétition par l’entraide.

Dardot et Laval « L’usage des communs mondiaux » dans L’épreuve politique de la pandémie A lire ici voir ici

 

Les activités concourant au bien commun doivent relever de l’intérêt général et de l’utilité commune

Vers des jours heureux Monique Chemillé-Gendreau A lire ici

Une réponse mondiale à la crise climatique

Déployer des mesures fermes et mondiales contre le réchauffement climatique, en aidant les pays pauvres à s’y adapter

Gilets jaunes. Le vrai débat. Voir ici

 

Réorienter l’ensemble des transports terrestres, vers le ferroviaire, passagers comme marchandises, limiter le transport aérien et mettre fin à la segmentation internationale des activités.

Instaurer une taxe kilométrique mondiale sur tous les modes de transports pour dissuader le transport à longue distance, Interdire le low cost et les transports aériens inutiles, taxer fortement le kérosène

Idem, + ATTAC

34 mesures pour un Plan de sortie de crise A lire ici