5.4. Reconstruire la santé comme un Commun

Considérer la santé comme un Commun géré démocratiquement

– Considérer la santé comme un « Commun » échappant à la logique du profit, ni étatisé ni privatisé, géré démocratiquement par une Sécurité sociale rénovée

Toutes ces propositions émanent de : L’hôpital, le jour d’après, André Grimaldi et Dominique Pierru, Diplo avril 2020 à lire ici

– Passer d’un système centré sur la maladie et le soin à un système centré sur la personne, ce qui inclut la prévention individuelle et collective, l’accès au logement, à l’éducation, la qualité des environnements etc. et une prise en charge globale, médicale, psychique et sociale.

 – instaurer une démocratie sanitaire associant les différentes catégories de personnel et les patients pour construire ensemble un dispositif en fonction des besoins.

Revaloriser les rémunérations des médecins généralistes et des professions de santé aujourd’hui sous-payées,

Cela correspond à la définition de la santé, incluant la qualité de  la vie, de la Charte d’Ottawa. voir ici

– Construire un service de la médecine de proximité, avec possibilité pour les professionnels qui le souhaitent de choisir le salariat

développement du travail en équipe, à la ville comme à l’hôpital, avec des personnels en nombre suffisant, formés et stables et des centres de santé communautaires

Voir ici  l’ex de la Place Santé à St Denis

Restriction de la liberté totale d’installation sur le territoire national, en particulier pour les médecins libéraux choisissant le secteur 2 avec dépassements d’honoraires.

 

Reconstruire le système hospitalier

Reconstruire l’hôpital public de demain, avec une loi de programmation, pour :

– Mettre fin aux partenariats public-privé, accroître massivement des moyens budgétaires des hôpitaux et des maisons de retraite, afin qu’ils disposent du matériel, des lits et des personnels qui manquent

L’hôpital, le jour d’après, André Grimaldi et Dominique Pierru, à lire ici

Collectifs de défense des hôpitaux et maternités de proximité voir ici

Assurer majoritairement le financement de l’hôpital par un budget global évoluant en fonction des besoins définis avec des professionnels et des représentants des usagers, abroger le « paiement à la qualité » qui conduit à soigner des indicateurs plutôt que des personnes.

– Plan d’embauche massive et de réouverture de lits en aval des urgences, permettant de garder les malades quand les soins aigus à domicile sont impossibles (il manque 10 000 places aux urgences et 40 000 dans les EHPAD)

– passer d’une logique de concentration à une logique de couverture territoriale à travers la création d’un secteur public de médecine de premier recours, autour des centres de santé gérés par des associations des collectivités publiques, d’hôpitaux et de maternités de proximité

– Annulation des dettes des hôpitaux pour restaurer leur marge de manœuvre budgétaires (8 à 10 MD d’€)

Appel commun. « Plus jamais çà » A lire ici

ATTAC, Une révolution sociale et  écologique pour construire le monde d’après. Lire ici

 

Plan d’urgence pour l’hôpital public avec la formation et l’embauche de 100 000 personnes, l’augmentation des salaires, l’annulation de la dette des hôpitaux et l’accroissement de 5 % de leur budget.

34 mesures pour un Plan de sortie de crise A lire ici

Créer un pôle public du médicament, nationaliser les « Big pharma »

La création d’un pôle public du médicament et de la nationalisation des industries pharmaceutiques est plus que jamais d’actualité après la polémique suscitée par la décision de la multinationale Sanofi de réserver les premiers vaccins qu’elle produira aux États-Unis, suscitant de nombreuses réactions.

Position 1 Lutter contre les politiques restrictives de « big pharma » et créer un pôle public du médicament

Position 2 Exproprier sans indemnités les entreprises pharmaceutiques et des laboratoires privés de recherche, et transfèrer leur activité à la recherche publique sous contrôle citoyen (CADTM)

Appel pour reprendre la Sécurité sociale A lire ici

Eric Toussaint, CADTM L’action des banques et des plus riches A lire ici

 

 

 

Dominique Bourg, propositions  pour un retour sur terre A lire ici

Une réponse

Les commentaires sont fermés.