Agriculture urbaine et jardins

Le jardin partagé des 3 Maisons à Nancy, lieu d’expérimentation écologique, de rencontres et d’éducation

La MJC des 3 Maisons à Nancy a mis en place dès 2014 un jardin communautaire convivial, qui a redonné vie à une friche et accueille même sa fête annuelle. Bien sûr, on y jardine. Les récoltes sont partagées. On y profite aussi d’un espace loisirs sur 4 000m2 de terrain.

Ainsi, que vous soyez juste un curieux du dimanche ou un véritable jardinier expert, quel que soit votre âge et votre expérience, vous êtes le bienvenu pour mettre la main à la terre et à prendre le temps d’observer le cycle de la nature. La cotisation annuelle s’élève à 8€ pour un accès permanent.

Une parcelle de 1000 m2 de culture constitue un lieu d’expérimentation des pratiques agricoles écologiques et du vivre ensemble, s’inscrit à la fois dans la sobriété du développement durable et dans l’enthousiasme de la rencontre et de l’échange.

Le jardin contribue également à l’éducation à l’environnement par des ateliers et des animations dédiés à la jeunesse. Il constitue une source de sensibilisation et d’éveil pédagogique.

En 2016, l’ancienne équipe de la mairie de Nancy a tenté de reprendre le terrain pour y construire des logements. La mobilisation citoyenne fut telle que le jardin partagé est non seulement resté une terre de culture(s) mais les projets ont pris un nouvel élan et ne cessent de s’étoffer.

Lire la suite

Voir ici le lien

54000 NANCY ; N° 307 ; 2020

Aniane : un grand jardin partagé, lieu de lien social, de pratiques écologique et d’éducation citoyenne

Depuis  les années 2000, l’association « Vivre à Aniane » (Hérault (3000 habitants, dans la sphère d’influence de Montpellier) fait vivre un grand jardin partagé, et multiplie les initiatives pour renforcer les liens sociaux entre les habitants du village. Au départ, une cinquantaine de jardiniers cultivent leur parcelle sur un terrain privé (1ha) loué par l’association. Puis plusieurs activités se greffent sur cette activité : production collective de plants, échange de recettes de cuisine, de graines, de conseils sur les pratiques respectueuses de l’environnement. Une serre est construite pour élever les plants. Un fond documentaire est constitué. Aujourd’hui c’est le support de multiples initiatives : éducation à la nature et à la sauvegarde de l’environnement, gratiferias, soirées débats…Voir  ici le site

34150 ANIANE ; n°189 ; 2019

Développer le lien social et la convivialité grâce au compostage en ville à Bordeaux

La Régie de quartier Habiter Bacalan à Bordeaux (33), créée par des habitants en 1997, gère une aire de compostage au pied de la résidence du Port de la Lune, avec un double objectif : impulser de nouveaux comportements pour réduire à la source les déchets ménagers, mais aussi créer du lien. Le projet est né de la demande du bailleur qui voulait créer du lien entre les habitants de la résidence du Port de la Lune qui ne se parlaient pas beaucoup et avaient mauvaise réputation. La Régie a proposé de créer une aire de compostage comme lieu de rencontre et le projet a été retenu. Les habitants peuvent apporter leurs épluchures ou leurs déchets de jardin pour l’un des dix bacs à compost. Cette réalisation de base pour des apéritifs participatifs qui sont organisés et pour entretenir le petit carré potager attenant, ou pour les ateliers cuisine et dégustation. La Régie organise chaque année le Festicompost, une fête de quartier autour du compostage animée avec d’autres associations. Depuis 2015, la Régie récupère aussi les déchets alimentaires chez des commerçants. Six tonnes de déchets sont récupérés à l’année dans cette aire située en pied d’immeubles, et les actions menées par la Régie de quartier contribuent à désenclaver la résidence et à créer de la convivialité.

voir le site

Voir la page facebook de la régie de quartier

33300  BORDEAUX ; n° 209 ; 2017

Un jardin solidaire à Grande Synthe

La régie de quartier est installée dans une ancienne ferme maraichère ; elle offre 14 parcelles aux habitants notamment pour qu’ils découvrent de nouvelles habitudes alimentaires ; chaque mercredi un encadrant technique enseigne et montre comment planter , semer etc. On y parle aussi santé grâce au partenariat avec le centre de santé et la caisse d’assurance maladie.

voir le site

59760 Grande Synthe ; n°323 ; 2020

Une exploitation maraichère bio d’insertion, pour fournir une alimentation saine à petits prix

Comment rendre accessibles des légumes de qualité pour les habitants des quartiers à des prix accessibles ? L’Association Régie Urbaine (ARU) d’Angoulême a créé à Basseau une exploitation maraîchère bio, qui est un chantier d’insertion avec une équipe de 10 à 12 salariés. Elle produit des légumes, des fruits (fraises, melons), des jeunes plants de fleurs et de légumes. L’ARU vend sa production de légumes bios sur une esplanade au cœur d’un quartier d’immeubles sans commerces, et sur de véritables marchés dans différents autres quartiers. Une véritable dynamique citoyenne s’est mise en place autour de ces stands avec de nombreux partenaires locaux. Associés à ces ventes, des mardis santé sont organisés dans la salle de la Maison du Bien-être. Les thèmes de santé communautaire qui sont développés lors de ces rendez-vous sont élaborés le premier jeudi de chaque mois lors d’une rencontre entre habitants, élus et professionnels. Voir le site

16000 ANGOULEME ; n°216 ; 2019

Le réseau « Si T’es jardin » des régies de quartier

Depuis plus de dix ans, de nombreuses Régies de quartier développent des jardins solidaires, avec et pour les habitants des quartiers. L’objectif est de leur fournir à des prix accessibles aux bourses plates une alimentation saine et une plus grande proximité avec la nature, les jardins potagers en milieu urbain se multiplient. 

Le projet national porté par l’association Si T’es Jardin, initiée par le CNLRQ, vise à soutenir et encourager ces initiatives. « Si T’es Jardin » regroupe une cinquantaine de jardins et projets d’Agriculture urbaine avec et pour les habitants des quartiers populaires : jardins  solidaires, pédagogiques, intergénérationnels….).

Elle accompagne la vie des projets à leurs différentes étapes de création, de développement et de consolidation pour concourir à l’éclosion de quartiers plus humains et plus écologiques, au service des habitants.

Pour savoir s’il existe des jardins du réseau près de chez soi ou comment créer un jardin, on peut s’adresser à l’association Si T’es Jardin, en cliquant ici 

75019 PARIS ; N°324 ; 2020