Mémoire des luttes

Mémoire des luttes : Comment j’ai vécu mai 68 ?

par Didier Minot

En mai 2018, j’ai réalisé pour mes enfants et mes petits enfants le récit de ce que j’ai vécu en mai 68. J’ai vécule intensément à ces deux mois très intenses, en participant aux manifestations, en animant un comité de grève dans l’entreprise où je commençais à travailler et dans mon quartier, le 15ème, en organisant des assemblées populaires dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Grenelle (j’étais catho à l’époque).  On trouveras ici Comment j’ai vécu mai 68 A5 pdf de 43 pages. Vous pouvez vous procurer la version imprimée en envoyant un mail avec votre adresse à contact@changer2cap.com 

 

Discours de Pierre Bourdieu aux cheminots grévistes 12 décembre 1995

Le 12 décembre 1995, Pierre Bourdieu s’adressait aux cheminots grévistes, à la gare de Lyon. Il soutenait les grévistes et apportait, à sa façon, des éléments d’éclairage. Ce discours reste aujourd’hui tout aussi éclairant.

Je suis ici pour dire notre soutien à tous ceux qui luttent, depuis trois semaines, contre la destruction d’une civilisation, associée à l’existence du service public, celle de l’égalité républicaine des droits, droits à l’éducation, à la santé, à la culture, à la recherche, à l’art, et, par-dessus tout, au travail. Je suis ici pour dire que nous comprenons ce mouvement profond, c’est-à-dire à la fois le désespoir et les espoirs qui s’y expriment, et que nous ressentons aussi ; pour dire que nous ne comprenons pas (ou que nous ne comprenons que trop ) ceux qui ne le comprennent pas, tel ce philosophe qui, dans le Journal du Dimanche du 10 décembre, découvre avec stupéfaction “le gouffre entre la compréhension rationnelle du monde”, incarnée selon lui par Juppé – il le dit en toutes lettres -, “et le désir profond des gens”. Lire ici la suite