Coronavirus: en Grèce, les camps de réfugiés surpeuplés retiennent leur souffle

Coronavirus: en Grèce, les camps de réfugiés surpeuplés retiennent leur souffle 17 mars 2020 par Elisa Perrigueur Athènes a annoncé des mesures de confinement pour le pays. Elles s’avèrent complexes à mettre en place dans les camps de réfugiés, où ces derniers vivent dans une promiscuité intense.« Si on voulait oublier que ces personnes en exil étaient traitées […]

ATTAC : Une révolution sociale et écologique pour construire le monde d’après

CORONAVIRUS : UNE RÉVOLUTION ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE POUR CONSTRUIRE LE MONDE D’APRÈS  « Nous ne voulons pas d’un retour à leur normalité, car la normalité néolibérale et productiviste est le problème. »  C’est ce que nous essayons de démontrer dans cette note en proposant des solutions pour répondre à l’urgence sanitaire de manière efficace et […]

Seul le choc avec le réel peut ouvrir la voie d’un monde humainement vivable

A lire ici Seul le choc avec le réel peut ouvrir la voie d’un monde humainement vivable par Alain Supiot, in Alternatives économiques 27 mars 2020 Emmanuel Macron, dans son discours du 12 mars, semble renier sa propre politique et ses croyances affichées dans le marché. Mais il s’agit plutôt d’un choc de réalité. C’est […]

Fin de partie rapide si on dépiste, confine et traite rapidement les détectés

Fin de partie rapide si on dépiste, confine et traite rapidement les détectés Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé L’épidémie est une épidémie banale au regard de la surmortalité saisonnière, qui est gravissime du fait du  manque de lits d’hôpitaux, de tests et de mesures de dépistage, angoissante parce qu’elle fait l’objet d’une hystérie médiatique. […]

L’insoutenable légèreté du capitalisme vis-à-vis de notre santé, par Eva Illouz, sociologue

L’insoutenable légèreté du capitalisme vis-à-vis de notre santé,  par Eva Illouz, sociologue   Dans ce texte qui souligne le lien étroit entre santé et économie, la sociologue franco-israélienne Eva Illouz analyse la crise planétaire du coronavirus. Elle dénonce « l’imposture » du néolibéralisme qui, privant l’Etat de ses ressources, a sacrifié le monde dont il se nourrit. […]