Bonjour « prénom »

Merci beaucoup d’avoir signé l’appel à « multiplier les groupes d’entraide, de résistance et de coopération ».

Ton soutien à cette démarche est important à la fois pour mettre l’entraide et la construction d’un monde à finalité humaine au cœur de l’action collective et pour renforcer une dynamique de résistance catégorique au « meilleur des mondes » que l’on tente de nous imposer.

Soixante-cinq groupes ont déjà été recensés. Beaucoup sont des collectifs ou des associations qui se reconnaissent dans cette démarche, d’autres souhaitent constituer ou renforcer des groupes informels de proximité.

Afin de donner plus de poids à cette dynamique, nous te proposons de participer à une rencontre par Zoom, avec les groupes et les signataires de l’appel et tous ceux qui le souhaitent le :

mercredi 15 décembre, de 19h à 21h

Tu trouveras ici le lien pour se connecter

 

L’objectif de cette rencontre est de mieux connaître les actions menées, de créer des liens et de réfléchir ensemble au sens et aux modalités de renforcement des groupes d’entraide.

L’objectif de cette rencontre est de confirmer ensemble l’intérêt de la démarche, nous connaître et envisager comment mutualiser nos actions et nos réflexions.

Merci de confirmer ta participation sur contact(at)changer2cap.com ou de nous confirmer ton intérêt pour la démarche.

Solidairement et fraternellement

Pour le collectif

Didier Minot et Laurent Klajnbaum

 

Proposition de déroulement

Introduction : rappel des objectifs et des attentes exprimées par les signataires, portée politique de la résistance et des initiatives citoyennes pour construire monde de justice sociale et écologique, donnant la priorité aux Communs.

Débat sur le sens politique, humain, éthique et la portée de la mise en place de petits groupes locaux dans le contexte actuel et pour l’avenir (lieux de résistance et d’invention de l’avenir, initiatives citoyenne et expérimentations, réponse au machinisme intégral et au cloisonnement, recouvrement de rôle d’acteurs)

Attentes et propositions pour développer cette dynamique, redonner espoir à ceux qui doutent et tracer des perspectives.

Opportunité d’une nouvelle réunion nationale plus large en janvier/février, par Zoom, avec une partie de travail en groupes, pour échanger sur le sens de nos actions, leur rôle de résistance, et réfléchir ensemble aux modalités de mutualisation entre groupes d’entraide.